RW – Promouvoir l’ « or bleu wallon »

Le 14 octobre dernier, j'étais co-signataire d'une proposition de résolution de mon collègue et Chef du Groupe MRPW, Pierre-Yves Jeholet, visant à promouvoir l' "or bleu wallon".

or-bleu

L’accessibilité à l’eau de qualité représente un élément fondamental de l’existence humaine mais aussi un facteur de développement économique.

En Wallonie, le capital d’eau douce est immense et représente un réel atout. Le savoir-faire wallon n’est plus à démontrer. Pourtant, les ambitions sont trop modestes.

C’est pourquoi les auteurs de la présente proposition de résolution préconisent, tout d’abord, la tenue d’un congrès mondial de l’eau qui accueillerait l’ensemble des métiers du secteur. Il se tiendrait par exemple à Verviers, capitale wallonne de l’eau.

Ce congrès, qui accueillerait l’ensemble des acteurs internationaux du secteur, participerait de la sorte au rayonnement de la Wallonie et à son savoir-faire en ce domaine.

Par ailleurs, à l’instar de ce qui a été instauré dans le secteur de l’électricité, ces mêmes auteurs prônent avec force la mise en place d’un organe régulatoire indépendant qui soit notamment chargé de la maîtrise et du contrôle du prix de l’eau. Cet organe doit impérativement être dégagé de toute décision d’opportunités de l’Exécutif ou de toute influence d’opérateurs actifs dans le secteur.

Enfin, les auteurs de cette proposition de résolution sollicitent le Gouvernement afin de mettre fin à un paradoxe que connait le secteur de l’eau. Peut-on, en effet, encore admettre que la Wallonie délivre des permis d’exploiter l’eau à des sociétés extérieures qui revendent cette même eau à des opérateurs wallons et ce, au détriment des consommateurs wallons ?

Retrouvez le texte dans son entièreté, ici